Chargemente en cours de…
  • Critères EASA et ICAO

    Critères EASA et ICAO

    L'European Aviation Safety Agency (EASA) et l'International Civil Aviation Organization (ICAO) ont défini 6 critères afin d'évaluer le niveau de compétence en anglais des pilotes et des contrôleurs aériens.

    Chaque critère possède 6 niveaux d'exigence correspondant à un niveau de compétence.

    Seuls les niveaux 4, 5 et 6 autorisent le pilote à voler en zone contrôlée en anglais.

Les critères évalués durant le test de compétence linguistique d’AEPS sont :

  • la prononciation ;
  • la structure ;
  • le vocabulaire ;
  • l’aisance orale ;
  • la compréhension ;
  • l’interaction.

Le candidat obtient un niveau pour chaque critère. Ces niveaux sont au nombre de 6 et sont définis de cette manière :

Niveau 4 – Opérationnel | Validité : 4 ans

  • La prononciation, l’accent tonique, le rythme et l’intonation sont influencés par la langue première ou par une variante régionale, mais ne nuisent que parfois à la facilité de compréhension ;
  • Les structures grammaticales et phrastiques de base sont utilisées de façon créative et sont généralement bien maîtrisées. Des erreurs peuvent se produire, notamment dans des situations inhabituelles ou imprévues, mais elles altèrent rarement le sens de l’information ;
  • Possède un répertoire lexical généralement assez riche et précis pour s’exprimer efficacement sur des sujets courants, concrets ou professionnels. Peut souvent utiliser des paraphrases dans des situations inhabituelles ou imprévues pour combler les lacunes lexicales ;
  • Peut parler relativement longtemps avec un débit approprié. Peut parfois perdre la fluidité d’expression lors du passage des formules apprises à l’interaction spontanée, mais sans que cela nuise à l’efficacité de la communication. Peut utiliser les marqueurs et les connecteurs de façon limitée. Les mots de remplissage ne distraient pas l’attention ;
  • Comprend bien la plupart des énoncés portant sur des sujets courants, concrets ou professionnels, lorsque l’accent ou le parler utilisés sont suffisamment intelligibles pour une communauté internationale d’usagers. Devant une difficulté linguistique, des complications ou un événement imprévu, peut comprendre plus lentement ou avoir à demander des éclaircissements ;
  • Les réponses sont généralement immédiates, appropriées et informatives. Amorce et soutient une conversation, même dans des situations imprévues. Réagit correctement lorsqu’un malentendu apparaît, en vérifiant, en confirmant ou en clarifiant l’information.

Niveau 5 – Avancé | Validité : 6 ans

  • Même s’ils sont influencés par la langue première ou par une variante régionale, la prononciation, l’accent tonique, le rythme et l’intonation nuisent rarement à la facilité de compréhension ;
  • Les structures grammaticales et phrastiques de base sont toujours bien maîtrisées. Les structures complexes sont utilisées, mais présentent des erreurs qui altèrent parfois le sens de l’information ;
  • Possède un répertoire lexical suffisamment riche et précis pour s’exprimer efficacement sur des sujets courants, concrets ou professionnels. Utilise des paraphrases régulièrement et efficacement. Le vocabulaire est parfois idiomatique ;
  • Peut parler longuement avec une relative aisance sur des sujets familiers, mais n’utilise pas nécessairement la variation du débit comme procédé stylistique. Peut utiliser les marqueurs et les connecteurs appropriés ;
  • Comprend bien les énoncés portant sur des sujets courants, concrets ou professionnels. La compréhension est presque toujours bonne devant une difficulté linguistique, des complications ou un événement imprévu. Comprend plusieurs variétés linguistiques (dialectes ou accents) ou registres ;
  • Les réponses sont immédiates, appropriées et informatives. Gère efficacement la relation locuteur –auditeur.

Niveau 6 – Expert | Validité : à vie

  • Même s’il est possible qu’ils soient influencés par la langue première ou par une variante régionale, la prononciation, l’accent tonique, le rythme et l’intonation ne nuisent presque jamais à la facilité de compréhension ;
  • Les structures grammaticales et phrastiques de base ainsi que les structures complexes sont toujours bien maîtrisées ;
  • Possède un répertoire lexical suffisamment riche et précis pour s’exprimer efficacement sur un grand nombre de sujets familiers ou peu connus. Le vocabulaire est idiomatique, nuancé et adapté au registre ;
  • Peut parler longuement de façon naturelle et sans effort. Varie le débit pour obtenir un effet stylistique, par exemple pour insister sur un point. Utilise spontanément et correctement les marqueurs et les connecteurs du discours ;
  • Comprend toujours bien dans presque tous les contextes et saisit les subtilités linguistiques et culturelles ;
  • Interagit avec aisance dans presque toutes les situations. Saisit les indices verbaux et non verbaux et y répond adéquatement.